Cécile

Cécile Jullien

L'esprit créatif de fil@home Cécile

Comme toute fille de marin qui se respecte, mon enfance a été marquée par les déménagements. Au rythme des mutations de ports en ports. Brest, Fort-de-France, Toulon. Nourrie par le récit des escales de mon père, je suis gagnée à mon tour par la bougeotte. Très vite je me destine à des études de langues qui m'entraînent à Nice, Kassel, Paris et enfin Münster. Mais l'Allemagne trop éloignée de mes attaches ne saura me retenir et gagnée par l'appel du sud je redescends sur la côte. Loin de me douter ce que le sort me réserve : la rencontre de mon futur mari, qui m'entraîne en Italie, direction Turin où je pose mes valises et entame une carrière de traductrice - interprète. L'Italie devient alors ma deuxième patrie.

Le tournant décisif

Je décide, après la naissance de notre troisième enfant de mettre un terme à plus de 15 ans dans la traduction, pour enfin donner libre cours à une créativité qui ne demandait plus qu'à s'exprimer et mener à bien un projet : ouvrir un atelier de création de sacs et accessoires de mode et les commercialiser. L'arrivée des enfants ayant, comme qui dirait, "libéré la bête" qui en avait assez de jouer avec les mots préférant mille fois jouer avec les couleurs et les matières.